Être bien au chaud et en sécurité

Publié le

Les bonnes habitudes à adopter

Quelques informations à retenir

  • Durant les saisons froides, abaissez la température de 3°C (5°F), la nuit et le jour, lorsque vous vous absentez durant quelques heures. Vous économiserez ainsi de 4 à 5 % sur vos coûts de chauffage.
  • Abaissez la température des pièces inoccupées ; vous pouvez facilement la ramener à 15°C (59°F) sans problème.
  • Vérifiez la température de consigne de votre thermostat. Il suffit de la diminuer de seulement 1°C (2°F) pour faire des économies.
  • Remplacez vos thermostats bimétalliques par des thermostats électroniques : vous pourriez retrancher jusqu’à 10 % de vos coûts annuels de chauffage.
  • Choisissez des fenêtres et des portes-fenêtres certifiées ENERGY STAR® : vous pourrez ainsi économiser jusqu’à 10 % sur vos coûts annuels de chauffage en plus d’améliorer votre confort.

Pour économiser au mieux l’énergie de votre domicile

Il faut savoir que toutes les pièces n’ont pas besoin d’être chauffées à la même température. En effet, une température de 20°C est suffisante dans les pièces à vivre, comme la salle à manger ou le salon, alors que la chambre peut être réglée 2°C en dessous, soit à 18°C, si vous avez une bonne couette (duvet). La salle de bain peut être aussi réglée à 18°C lorsqu’elle est inutilisée, mais vous pouvez remonter le chauffage à 20 voire 21°C lors de son utilisation afin d’apporter davantage de confort.

Aussi, vous pouvez baisser votre chauffage pendant la nuit. En effet, le corps se réchauffe naturellement pendant le sommeil sous les couvertures. Il est aussi conseillé de baisser la température dans toutes les autres pièces la nuit, car inoccupées pendant les heures de sommeil.

Cependant, un élément est à prendre en compte : l’inertie thermique. Un logement avec une bonne inertie thermique et une bonne isolation extérieure gardera plus facilement la température intérieure et limitera les effets du froid extérieur. Dans cette configuration, réduire fortement son chauffage est envisageable.

Néanmoins, si vous éteignez votre chauffage ou le diminuez la nuit, l’économie d’énergie sera faible si votre logement est bien isolé et que l’inertie est forte, contrairement à un logement moins bien isolé.

Ne négligez pas votre sécurité et celle de vos proches

Notez que le raccordement électrique des appareils de chauffage doit être exécuté par un maître électricien membre de la Corporation des maîtres électriciens du Québec (CMEQ).

Pour votre sécurité, pensez à éloigner les rideaux et les meubles des plinthes électriques d’au moins dix centimètres. Assurez-vous que l’intérieur des plinthes est vide de tout objet, comme du papier journal, et éloignez tout ce qui pourrait s’y retrouver accidentellement. N’appliquez pas de peinture sur une plinthe et son cordon. Les plinthes électriques sont recouvertes d’une peinture qui est cuite et dont on sait qu’elle ne s’enflammera pas. La peinture qu’on y appliquerait pourrait fissurer et prendre feu.

Quant aux autres appareils au gaz naturel, propane, mazout, bois, granules ou anthracite, l’installation et l’entretien du système de chauffage doivent être confiés à un entrepreneur spécialisé détenant une licence de la Régie du bâtiment du Québec (RBQ). Pour vérifier si votre entrepreneur en chauffage est titulaire d’une licence appropriée, consultez le Registre des détenteurs de licence.

 

 

 

Partager cet article

Cette page répond-elle à vos besoins?