IDA Québec a 10 ans!

Publié le

10e anniversaire souligné au Planétarium de Montréal

M. Pecingina, 5 membres fondateurs et M. Parks

















 

 

De gauche à droite : M. Mihai R. Pecingina, président d'IDA Québec, MM. Chrisnel Blot, Germain Gauthier, Richard Poirier, Gilles Meunier et Rémi Lacasse, 5 des 6 membres fondateurs d'IDA Québec (Mme Chloé Legris était absente), et M. Bob Parks, directeur exécutif de l'International Dark-sky Association

IDA Québec, la section québécoise de l'International Dark-Sky Association (IDA), soulignait hier son 10e anniversaire au Planétarium de Montréal, endroit fort bien choisi! Son président, Mihai R. Pecingina, y a accueilli pour l'occasion près d'une cinquantaine d'intervenants du secteur de l'électricité et de l'éclairage, dont cinq des membres fondateurs de l'OSBL québécoise, à qui on a rendu hommage au cours de la soirée. M. Bob Parks, directeur exécutif de l'IDA, était également sur place pour partager la vision de l'association née à Tucson, en Arizona, il y a 25 ans.

Le 10e anniversaire de l'organisme représentait l'occasion d'en effectuer un bilan des activités et d'en établir les objectifs des années à venir. Depuis dix ans, IDA Québec est présente pour parler de la pollution lumineuse et pour agir contre ses effets néfastes. L'un de ses plus beaux accomplissements durant ces années est sans contredit sa participation à la rédaction de la réglementation en prévision de l'inauguration, en septembre 2007, de la première réserve internationale de ciel étoilé, celle du Mont-Mégantic.

Pour réaliser sa mission, IDA Québec propose des solutions simples, telles que la réduction de la quantité de lumière émise et de son temps d'utilisation durant la nuit, son contrôle en fonction des besoins, sa bonne orientation (vers l'espace où elle est utile) et le camouflage de ses sources.

Un mot du directeur exécutif de l'IDA

Pour clore la soirée, M. Parks a présenté un court bilan des activités récentes de l'IDA et, surtout, de nombreux faits choquants au sujet de la pollution lumineuse, ainsi que sa vision de l'avenir de l'éclairage extérieur. Enfin, il a souligné qu'on avait probablement au Québec la section la plus active d'IDA.

Il y a de quoi être fier et motivé à persévérer! Avec un tel dévouement et une cause comme celle-là, on ne peut faire autrement que de croire qu'IDA Québec est là pour rester!

Bonne fête et longue vie à IDA Québec!

Partager cet article

Cette page répond-elle à vos besoins?