Le BIM ne change pas le monde, sauf que…

Publié le

Saviez-vous que la Société québécoise des infrastructures (SQI) prévoit exiger graduellement la méthode de travail BIM d’ici 2021 pour les projets d’une valeur de plus de 5 M$?

Tôt ou tard, il faudra donc vous y initier, car le BIM-PCI détrônera AutoCad. Et vous intégrerez éventuellement la modélisation des données du bâtiment, ou BIM (Building Information Modeling) dans vos outils de travail.

La formation BIM 101 de la CMEQ vous permettra de connaître toutes ces facettes, en plus d’expliquer en quoi elle vous sera utile.

La majeure partie des travailleurs en électricité ont déjà entendu cet acronyme et un grand nombre d’entre eux savent ce qu’il signifie. Le champ de connaissances du BIM de la plupart de ces professionnels ne s’étend pas plus loin. 

Cette formation, qui s’est récemment greffée à l’offre de cours de la CMEQ, permet justement de l’élargir et elle a déjà attiré plusieurs entrepreneurs. Conçue pour répondre aux besoins des entrepreneurs électriciens,  elle vous permettra d’identifier les risques et les opportunités dans un projet BIM, de même que la nature de votre implication et les outils pertinents pour le mener à terme. Elle explique également pourquoi l’industrie de la construction s’engage dans le virage BIM. 

Comment bâtir une soumission pour un projet BIM et comment être fin prêt à le manipuler? L’entrepreneur doit-il recevoir des modèles 3D ou des plans? 

Vous trouverez les réponses à ces questions – et bien d’autres – dans le cadre de la formation BIM 101. Mais aussi, lors de la conférence BIM qui se tiendra au salon MCEE le mercredi 26 avril à 12 h, dans la salle 1 (mezzanine).

Réservez votre place rapidement pour le 3 mai 2017 de 8h30 à 12h30 au siège social de la CMEQ

 

 

Partager cet article

Cette page répond-elle à vos besoins?