Préparez au mieux votre retraite

Publié le

Fonds Cormel et Sécure

Fonds Cormel et Sécure

Prenons un cas bien précis. Admettons qu'à vos 25 ans, vous décidez de cotiser une seule et unique fois au montant de 40 000 $. Dans l'hypothèse où le taux de rendement annuel moyen aura été de 8,56 % (à l'instar du rendement du fonds Cormel), quand vous prendrez votre retraite, à 65 ans, un joli pactole de 1 068 694 $ vous tendra les bras.

Par contre, si vous avez pris du retard et que vous ne commencez à cotiser qu'à l'âge de 45 ans, et bien, avec la même hypothèse que précédemment, vous percevrez tout de même 206 705 $ pour vos vieux jours.

Autre cas particulier. Depuis l'âge de 25 ans, vous épargnez 1 000 $ par année dans le fonds des maîtres électriciens. Au cours de votre carrière, vous aurez cotisé 40 000 $ dans vos REER. Lors de la retraite à 65 ans, la valeur de vos REER sera de 300 436 $. Sans oublier une épargne sur les impôts.

Dernière situation! À l'aube de vos 45 ans, vous cotisez 2 000 $ dans ce même fonds, qui, rappelons-le, affiche un rendement annuel moyen de 8,56 %, en sachant que tout au long de votre carrière, vous avez pu mettre 40 000 $ dans vos REER. Et bien, lorsqu'arrivera votre retraite, soit à 65 ans, vos REER seront de 97 404 $. Vous aurez donc doublé votre mise de départ assez facilement et, par la même occasion, en payant un peu moins d'impôt. Que demander de plus?

Il est vrai que nous n'avons pas tous 40 000 $ à investir dans notre fonds de pension à 20 ans! Mais l'essentiel est de commencer tôt à investir, ne serait-ce qu'une petite somme, ce sera toujours un meilleur placement que si on attend que la maison soit payée, que les enfants aient fini d'étudier et qu'on soit revenu de notre tour du monde...

Pour la retraite, le mieux, c'est d'investir le plus et le plus tôt possible. Et comme le dit un bon vieux proverbe, mieux vaut tard que jamais!

Cotises-tu?

Partager cet article

Cette page répond-elle à vos besoins?