Rapport du Vérificateur général du Québec

Publié le

Communiqué

Pendant plus de 15 mois, le Vérificateur général du Québec a mené un audit de performance afin de vérifier les moyens mis en place par la CCQ afin de s’assurer de la compétence des travailleurs de l’industrie de la construction.

Le rapport du VGQ a été déposé ce matin à l’Assemblée nationale.

Que contient ce rapport?

Le VGQ a étudié plus précisément les processus appliqués par la CCQ dans ces situations :

    1. Les conditions d’admissibilité et de délivrance pour les certificats de compétence et les exemptions                  

        a. Obligations de formation
        b. Reconnaissance de l’expérience pour admission à l’examen de qualification
        c. Exemptions à détenir un certificat de compétence
        d. Renouvellement des certificats de compétence compagnon

    2. Les activités de perfectionnement

    3. La reddition de comptes

La CCQ a collaboré au mandat du VGQ, et a longuement analysé chacune des recommandations avec attention et rigueur.

Le VGQ a-t-il découvert de graves lacunes dans l’administration de la CCQ?
Pas du tout. Essentiellement, le VGQ recommande à la CCQ de renforcer certains suivis, réviser des méthodes de calcul ou de mener des analyses pour mieux comprendre certaines tendances.

Certaines recommandations vont également dans le sens du travail déjà commencé, notamment en ce qui a trait à la révision des régimes d’apprentissage et de gestion de la main d’œuvre.

Rappelons que la mission de la CCQ est de satisfaire les besoins de main-d’œuvre dans l’industrie de la construction, en relevant le défi de préserver l’équilibre entre l’offre et la demande, et en s’assurant de la compétence des travailleurs.

Or, il faut considérer la mission de la CCQ dans son ensemble et y inclure le mandat de favoriser la concurrence loyale et un climat sain sur les chantiers de construction.

La CCQ vise donc à se montrer inclusive dans la gestion de la main-d’œuvre, afin d’éviter que l’application sans discernement des règles ne provoque une hausse du travail non déclaré. Certaines recommandations du VGQ pourraient avoir pour effet d’exclure des personnes qui aspirent à intégrer l’industrie de façon légitime. 

Aussi, les échantillonnages sur lesquels se basent le VGQ pour son analyse et ses recommandations sont conformes aux normes, mais ne sont pas représentatifs de la population totale desservie par la CCQ. De notre point de vue, considérant que le VGQ a porté son attention sur des cas d’exception, les résultats de l’audit ne doivent pas être extrapolés à l’ensemble du travail accompli par la CCQ.

 

 

 

Partager cet article

Cette page répond-elle à vos besoins?