Un enjeu majeur qui touche aussi l’industrie de la construction

Publié le

La relève entrepreneuriale au Québec

Relève entrepreneuriale

Fermeture de milliers de PME, pertes d'emplois par dizaines de milliers, PIB diminué de plusieurs milliards de dollars : voilà ce qui guette l'économie québécoise d'ici dix ans si le manque de relève entrepreneuriale n'est pas comblé. C'est ce qu'indiquent les résultats de l'étude intitulée « Le transfert des entreprises à la relève : des impacts majeurs pour l'économie du Québec et la pérennité des PME » dévoilés mardi dernier par la Chambre de commerce du Montréal Métropolitain (CCMM). Tous les secteurs sont concernés, mais les plus touchés seraient la construction, le commerce de détail et les services professionnels.

« L'étude innove en mettant l'accent sur le risque que représente la propension des propriétaires d'entreprise à ne pas planifier leur relève ou à sous-estimer la complexité et la durée du processus de transfert. Dans un contexte de population vieillissante, le prix à payer, si nous échouons à améliorer la situation de la relève et du transfert d'entreprise, pourrait être élevé », indiquait Michel Leblanc, président et chef de la direction de la CCMM.

En effet, les PME génèrent actuellement la moitié de la richesse et créent 87 % des emplois du secteur privé au Québec. Or, les deux tiers des jeunes PME ferment leurs portes au bout de cinq ans, et à plus long terme, 30 % des entreprises ne passent pas le cap de la première génération et 10 %, celui de la deuxième!

Selon M. Gaétan Morin, premier vice-président au développement corporatif et investissement du Fonds de solidarité FTQ, les résultats de l'étude devraient inciter le gouvernement du Québec à « instaurer une fiscalité plus équitable pour les transferts d'entreprise à l'intérieur d'une famille, à renforcer les programmes de financement et de services-conseils d'aide à la planification du transfert et à améliorer la coordination des organisations et des programmes relativement à la relève entrepreneuriale et au transfert d'entreprise. »

Pour consulter l'étude commanditée par le Fonds de solidarité FTQ et réalisée en collaboration avec le cabinet Raymond Chabot Grant Thornton : www.ccmm.qc.ca/etudetransfertdentreprises

Sources :
BÉRUBÉ, Gérard, « La relève entrepreneuriale, un enjeu criant pour le Québec », Le Devoir, Actualités économiques, 4 juin 2014
VALLIÈRES, Martin, « Manque de relève parmi les entrepreneurs bientôt retraités », La Presse, ltée, 4 juin 2014

Image © orange173.uqat.ca

Partager cet article

Cette page répond-elle à vos besoins?