Est-ce qu’un composé pour joint permet la transition des conducteurs d’aluminium avec les appareillages conçus exclusivement pour recevoir des conducteurs en cuivre?

Publié le

Non, selon l’article 12-118 du Code de construction du Québec, Chapitre V - Électricité 2010, le composé pour joint empêche l’oxydation des conducteurs toronnés en aluminium. Néanmoins il faut utiliser les conducteurs d’aluminium avec de l’appareillage conçu pour recevoir des conducteurs d’aluminium.

 

 

 

12-118 Raccordement aux bornes et joint des conducteurs en aluminium

 

 

1) Le raccordement aux bornes et le joint des conducteurs en aluminium doivent faire l’objet de précautions appropriées, entre autres l’enlèvement de l’isolant et des séparateurs, le brossage avec une brosse métallique des conducteurs toronnés ainsi que l’installation des garnitures, compte tenu de la compatibilité.

 

2) Un composé pour joints, en mesure de pénétrer la pellicule d’oxyde et d’empêcher qu’elle se reforme, doit être utilisé pour le raccordement aux bornes ou le joint de toutes les grosseurs de conducteurs toronnés en aluminium, sauf si le raccord ou le joint est approuvé pour utilisation sans composé et s’il est marqué en conséquence.

 

3) L’appareillage raccordé aux conducteurs en aluminium doit être spécifiquement approuvé pour cette utilisation et marqué en conséquence; toutefois, cette mesure ne s’applique pas si :

 

a) l’appareillage ne comporte que des conducteurs de raccordement à l’alimentation; et

 

b) l’appareillage, comme des boîtes de sortie, ne comporte que des bornes de mise à la terre. […]

 

 

Partager cet article

Cette page répond-elle à vos besoins?