Est-ce qu'une dérivation en aluminium peut alimenter un système de chauffage central?

Publié le

Absolument.

 

Les conducteurs en aluminium n'ont jamais été proscrits par le Code de construction du Québec, Chapitre V – Électricité 2010. Des incidents sont survenus dans le passé, mais ces incidents ont souvent été causés par une installation incorrecte. L'utilisation de l'aluminium est donc permise, mais il faut bien comprendre qu'elle exige des précautions particulières.

 

L'aluminium est plus léger que le cuivre. Il s'oxyde plus facilement, fond à une température plus basse, est moins ductile et son oxyde est très résistif. Certains des irritants liés à l'utilisation des conducteurs en aluminium ont été résolus avec les alliages Nual d'Alcan et d'autres avec des exigences plus sévères dans les normes de fabrication, comme par exemple, l'appareillage identifié CO/ALR.

 

Certains générateurs à air chaud centraux électriques possédaient jusqu'à récemment des cosses de cuivre, donc approuvés pour le cuivre seulement.

 

Le raccord devait donc être fait avec des conducteurs en cuivre et non en aluminium. Par contre, de plus en plus de produits sont maintenant approuvés pour le cuivre et l'aluminium.

 

Note importante : Pour remédier à ce problème, des adaptateurs existent sur le marché pour raccorder un câble en aluminium à des cosses de cuivre. (Voir un exemple à la figure 2).

 

 

 

FIGURE 2

 

Extrait du Bulletin technique d'installation (BTI-013) Jonctions des conducteurs en aluminium.

 

L'article 12-118, Raccordement aux bornes et joint des conducteurs en aluminium, du Code tient donc compte de ces problèmes et établit les exigences pour effectuer des joints acceptables des conducteurs en aluminium.

 

12-118 Raccordement aux bornes et joint des conducteurs en aluminium

 

1) Le raccordement aux bornes et le joint des conducteurs en aluminium doivent faire l'objet de précautions appropriées, entre autres l'enlèvement de l'isolant et des séparateurs, le brossage avec une brosse métallique des conducteurs toronnés ainsi que l'installation des garnitures, compte tenu de la compatibilité.

 

2) Un composé pour joints, en mesure de pénétrer la pellicule d'oxyde et d'empêcher qu'elle se reforme, doit être utilisé pour le raccordement aux bornes ou le joint de toutes les grosseurs de conducteurs toronnés en aluminium, sauf si le raccord ou le joint est approuvé pour utilisation sans composé et s'il est marqué en conséquence.

 

3) L'appareillage raccordé aux conducteurs en aluminium doit être spécifiquement approuvé pour cette utilisation et marqué en conséquence; toutefois, cette mesure ne s'applique pas si :

 

a) l'appareillage ne comporte que des conducteurs de raccordement à l'alimentation; et

 

b) l'appareillage, comme des boîtes de sortie, ne comporte que des bornes de mise à la terre.

 

4) On ne doit pas faire de raccord ni de joint sur des conducteurs en aluminium dans des emplacements mouillés, sauf si le raccord ou le joint est adéquatement protégé contre la corrosion.

 

5) Les connexions faites sur place entre les cosses d'aluminium et les cosses ou barres omnibus en aluminium ou en cuivre, au moyen de boulons ou de goujons d'au moins 9,5 mm de diamètre, doivent inclure un des éléments suivants pour permettre la dilatation des pièces :

 

a) une rondelle conique à ressort;

 

b) une rondelle hélicoïdale à ressort de la série haute résistance, à condition qu'une rondelle plate en acier d'une épaisseur d'au moins un sixième du diamètre nominal du boulon ou du goujon soit interposée entre la rondelle hélicoïdale et toute surface en aluminium sur laquelle elle est susceptible d'appuyer ; ou

 

c) des boulons ou goujons en aluminium, à condition que tous les éléments de la connexion soient en aluminium.

 

6) La connexion des conducteurs en aluminium aux dispositifs de câblage comportant des bornes serre-fils avec vis autour desquelles les conducteurs peuvent former une boucle doit être effectuée en enroulant les conducteurs autour des vis dans le sens des aiguilles d'une montre, réalisant ainsi les trois quarts d'une boucle, un seul conducteur étant raccordé à une même vis.

 

 

Partager cet article

Cette page répond-elle à vos besoins?