Existe-t-il une différence entre une plinthe de chauffage électrique conventionnelle et un convecteur qui n'est pas équipé d'un système de ventilation?

Publié le

Rappelons que pour être approuvé, tel que requis par les articles 2-024 et autres du Code de construction du Québec, Chapitre V – Électricité 2010, l'appareillage électrique doit répondre à des exigences techniques définies par des normes propres à l'appareillage. Ces normes constituent ce qu'on appelle la partie 2 du Code canadien de l'électricité.

 

La responsabilité du maître électricien se limite à s'assurer de raccorder de l'appareillage approuvé. Le manufacturier a la responsabilité de fabriquer et vendre un produit approuvé, conforme à la norme de la partie 2 du Code qui s'applique à son produit. Ainsi, les affirmations des manufacturiers par rapport aux performances de leurs produits sont également de leur responsabilité.

 

Ainsi, pour comparer la performance de deux produits, on peut effectuer des tests en laboratoire, mais cette démarche est laborieuse et coûteuse. On se fiera donc à la documentation des manufacturiers, qui ont la responsabilité de fournir de l'information exacte.

 

 

Partager cet article

Cette page répond-elle à vos besoins?