Quelle est la directive générale lorsque l'on installe des luminaires encastrés de type NON-IC dans un plafond isolé?

Publié le

L'article 30-002 du Code de construction du Québec, Chapitre V – Électricité 2010 donne la définition des termes spéciaux qui s'appliquent à cette section.

 

Luminaire encastré de type NON-IC (sans contact avec l'isolant) :

 

- luminaire encastré conçu pour être installé dans une cavité en respectant certaines dimensions minimales et certains dégagements par rapport aux matières combustibles et à l'isolant.

 

Luminaire encastré de type NON-IC avec dégagements marqués (sans contact avec l'isolant) :

 

- luminaire encastré conçu pour être installé dans une cavité et dont le fabricant indique les dégagements par rapport à des éléments combustibles du bâtiment et à l'isolation thermique.

 

Ce sont les articles 30-902 et 30-904 du Code qui prescrivent les dégagements minimaux que doivent respecter les luminaires encastrés vis-à-vis de toute matière combustible. L'article 30-902 stipule les dégagements minimaux recommandés si le manufacturier ne les a pas indiqués sur son produit, tandis que l'article 30-904 stipule de suivre les dégagements minimaux du fabricant si ce dernier les a indiqués sur son produit.

 

30-902 Dégagements pour luminaires de type NON-IC

 

Sous réserve des articles 30-902 et 30-904, la partie encastrée de tout luminaire encastré de type NON-IC doit être éloignée d'au moins 13 mm de toute matière combustible sauf au point de soutien, et l'isolant thermique ne doit pas être posé à moins de 76 mm du luminaire.

 

30-904 Dégagements pour luminaires de type NON-IC avec dégagements marqués

 

La partie encastrée de tout luminaire encastré de type NON-IC avec dégagements marqués doit être installée de manière à maintenir, sauf au point de soutien, un dégagement minimal par rapport à l'isolant thermique et à toute matière combustible conforme au marquage apposé par le fabricant sur le luminaire.

 

 

Partager cet article

Cette page répond-elle à vos besoins?