On veut installer des luminaires dans un endroit où il y a une pulvérisation de peinture. Ces luminaires devront-ils porter une identification quelconque, selon la section 18 Emplacement dangereux du Code de construction du Québec, Chapitre V –Électricité 2010?

Publié le

Puisqu'une bruine de peinture est une substance inflammable qui peut facilement rendre l'atmosphère potentiellement explosive, les luminaires qui sont installés dans cet endroit devront être classifiés tel que mentionné à la section 18 du Code de construction du Québec, Chapitre V – Électricité 2010. En guise d'information, cet endroit, selon l'article 18-004 du Code, serait un endroit classé I et, selon l'article 18-006, du Code, l'endroit ferait partie de la zone 1. Ainsi, le luminaire installé à cet endroit devra rencontrer les exigences d'un emplacement de classe I, zone 1. Les articles 20-400 à 20-414 du Code qui concernent spécifiquement les zones de pistolage devraient aussi être consultés afin de déterminer l'emplacement possible et les autres restrictions pour l'installation de ces luminaires.

 

18-004 Classification

 

Les emplacements dangereux doivent être classifiés, suivant la nature du danger, comme suit :

 

a)   les emplacements de classe I sont ceux dans lesquels il y a ou peut y avoir des gaz ou vapeurs inflammables en quantité suffisante dans l'air pour constituer des atmosphères explosives gazeuses;

[...]

 

18-006 Répartition des emplacements de classe I

 

Les emplacements de classe I doivent être répartis en trois zones, suivant la fréquence de production et la durée d'une atmosphère explosive gazeuse : [...]

 

b)   la zone 1 comprend les emplacements de classe I dans lesquels :

 

(i)   des atmosphères explosives gazeuses sont susceptibles d'être présentes dans des conditions normales de fonctionnement;

[...]

 

 

Partager cet article

Cette page répond-elle à vos besoins?