Entrepreneurs certifiés mixité

Engagements pris par la CMEQ en regard de la mixité

L’industrie de la construction a pris l'engagement de valoriser l'embauche des femmes en chantier. La mention Certifié Mixité a été créée afin d'identifier les entreprises ayant ou ayant eu à leur emploi, au cours d'une année, une femme détenant une carte de compétence. 

LISTE DES ENTREPRENEURS RÉCIPIENDAIRES DE LA MENTION CERTIFIÉ MIXITÉ

Veuillez consulter la liste par section en cliquant ici.

ENGAGEMENTS PRIS PAR LA CMEQ EN REGARD DE LA MIXITÉ DANS LE CADRE DU PROGRAMME D'ACCÈS À L'ÉGALITÉ DES FEMMES DANS L'INDUSTRIE DE LA CONSTRUCTION (PAEF)

Beaucoup de travail a été investi pour créer la mention Certifié Mixité. La CMEQ est fière de contribuer à la valorisation et à la promotion de la présence des femmes sur les chantiers du Québec. À l'instar des autres associations patronales de l'industrie de la construction, la CMEQ a pris l'engagement de donner lieu à diverses actions dans le but d'atteindre d'ici 2018 la cible d'avoir plus de 500 électriciennes en emploi. En voici quelques-unes : 

  1. Développer une mention de reconnaissance destinée aux entrepreneurs électriciens ouverts à la mixité.
  2. Intégrer dans son rapport annuel les statistiques sur le nombre d'électriciennes actives dans l'industrie et la progression de ce nombre en fonction la cible de 3 % ou 560 femmes.
  3. Offrir le cours Gestion et travail au sein d’équipes mixtes aux membres afin de les doter d’outils facilitant l’intégration des femmes dans leur milieu.
  4. Promouvoir la présence des électriciennes et des entrepreneur-e-s ayant une électricienne à leur emploi dans ses publications par le biais de témoignages, de photos, etc.
  5. Mettre de l'avant, autant que possible, mais sans nuire au message, la mixité de l'industrie de l'électricité, notamment en féminisant les textes ou en employant un vocabulaire neutre ou en employant les appellations au féminin à côté des appellations au masculin.

Lisez l'article ci-dessous concernant une discussion entre employeur et employées :
La seule chose ... c’est que c’est une femme. Et alors?

 

 

Partager cet article

Cette page répond-elle à vos besoins?