Actualités

Suivez l’actualité de la Corporation et de l’industrie de la construction. Consultez nos articles d’intérêt public à propos de mesures de sécurité en matière d’électricité.

  • De plus en plus d’autochtones choisissent le métier d’électricien

    Publié le

    Depuis les dix dernières années, le métier d’électricien est en progression chez les autochtones au Québec. En 2012, ils étaient 61 électriciens; en 2021, ce chiffre a grimpé à 112 (71 apprentis et 41 compagnons). Il s’agit d’une augmentation de 84 % en dix ans. Pour les années 2020 à 2021, les autochtones ont progressé de 18 % alors qu’ils étaient 98 en 2020.

  • La CMEQ se dote d’une Direction de la formation

    Publié le

    L’arrivée de la formation continue obligatoire au mois d’avril dernier a amené la Corporation des maîtres électriciens du Québec (CMEQ) à se pourvoir d’une Direction de la formation.

  • La CMEQ salue l’adoption du projet de loi no 12 qui met fin aux retards de paiement

    Publié le

    Depuis près de 10 ans, la Corporation des maîtres électriciens du Québec (CMEQ), en collaboration avec la Coalition contre les retards de paiement dans la construction, travaille de manière soutenue pour mettre fin aux retards de paiement dans l’industrie de la construction. Julie Senécal, qui a été nommée directrice générale et vice-présidente exécutive au mois de février dernier, en a fait une priorité.

  • Julie Senécal nommée membre du conseil d’administration de la CCQ

    Publié le

    Le 18 mai 2022, la directrice générale et vice-présidente exécutive de la Corporation des maîtres électriciens du Québec (CMEQ), Julie Senécal, a été nommée membre du conseil d’administration de la Commission de la construction du Québec (CCQ).

     

  • Pour tous vos travaux, petits ou gros, c’est un maître électricien qu’il vous faut!

    Publié le

    La technologie évolue, mais notre qualification est toujours à jour.

  • La CMEQ met à jour ses taux horaires recommandés

    Publié le

    Depuis le 1er mai 2022, la Corporation des maîtres électriciens du Québec (CMEQ) a mis à jour ses taux horaires recommandés pour un électricien de construction.

    À noter que le tarif moyen du coût de l’essence pour le mois de mars 2022 a été utilisé aux fins des calculs plutôt que le tarif moyen de l’année précédente. Cette mesure a été prise afin de mieux refléter l’augmentation récente du prix du baril de pétrole.

    Les taux horaires de base, les frais horaires fixes, les frais annuels fixes et les avantages sociaux des programmes gouvernementaux sont mis à jour en fonction des catégories résidentiel léger, résidentiel lourd, institutionnel, commercial et industriel, industriel lourd et génie civil et voirie.

    Le document détaille également la manière de calculer le coût d’équipement, les coûts généraux et le profit.

  • Les entrepreneurs électriciens invités à participer à une étude sur la main-d’œuvre immigrante

    Publié le

    Les entrepreneurs électriciens sont invités à participer à une étude intitulée « Les obstacles et facteurs de succès à l’intégration et au maintien en emploi des personnes immigrantes dans l’industrie de la construction ».

    Cette recherche est réalisée par le Centre de recherche et de partage des savoirs InterActions, en partenariat avec la Table de concertation des organismes au service des personnes réfugiées et immigrantes et la Commission de la construction du Québec.

    Les chercheurs souhaitent connaitre l’opinion et l’expérience d’employeurs du secteur de la construction sur l’embauche et le maintien en emploi de personnes immigrantes dans un métier de l’industrie.

    Les personnes recherchées peuvent être propriétaires, gestionnaires, conseillers ou conseillères en ressources humaines, superviseurs ou superviseures ou autre. Les candidats et les candidates peuvent être dans n'importe quelle ville ou région du Québec.

    Il y a deux manières de participer :

    Soit en répondant au quest…

  • Jour de deuil en mémoire des victimes d'accidents du travail

    Publié le

    La Corporation des maîtres électriciens du Québec (CMEQ) tient à souligner le Jour de deuil en mémoire des victimes d'accidents du travail ou de maladies professionnelles. En cette journée de commémoration internationale à la mémoire des personnes décédées ou blessées au travail, la CMEQ rappelle la dangerosité du métier d’électricien.

    Chaque année, des accidents électriques qui auraient pu être évités surviennent sur les chantiers. Afin de rendre l’exercice du métier le plus sécuritaire possible, la CMEQ met à la disposition de ses membres un programme prévention (une version générale et une version personnalisable). Ce document rappelle les obligations en matière de santé et de sécurité au travail.

    Il est du devoir de chaque entreprise de mettre en place un plan d’action annuel personnalisé. La réalisation d’un plan d’action permet d’identifier, de corriger et de contrôler les problèmes présents dans l’entreprise. Ainsi, l’entrepreneur assure une gestion proactive de la santé et de…

  • Pénurie de main d’œuvre : le métier d’électricien est en déficit

    Publié le

    Le gouvernement du Québec rend public le rapport État d'équilibre du marché du travail : Diagnostics pour 500 professions qui montre notamment que le métier d’électricien (excluant les métiers d’électricien industriel et d’électricien de réseaux électriques) est en déficit de main d’œuvre à moyen terme (d’ici 2025) dans 13 régions du Québec. Seules les régions de l’Abitibi et de l’Estrie présentent un équilibre. La région de la Mauricie est la seule à afficher un léger surplus pour cette année, mais devrait atteindre l’équilibre d’ici 2025.

    Consultez le communiqué ici.

    Source : Cabinet du ministre du Travail, de l'Emploi et de la Solidarité sociale et ministre de l’Immigration, de la Francisation et de l’Intégration

  • Mise en place d’un régime intérimaire des mécanismes de prévention et de participation

    Publié le

    À compter du 6 avril 2022, tous les établissements qui n’ont pas déjà des mécanismes de prévention et de participation dans leur milieu de travail devront mettre en place le régime intérimaire des mécanismes de prévention et de participation.

    Ce régime intérimaire s’applique aux établissements, notamment aux entreprises en construction. Il exclut les chantiers de construction, qui devront se conformer, dès le 1er janvier 2023, au Règlement sur les mécanismes de prévention qui concerne les chantiers de construction. De cette manière, seuls les établissements, c’est-à-dire les bureaux, devront se conformer à cette nouvelle exigence.

    Pourquoi mettre en place un régime intérimaire?

    Le régime intérimaire des mécanismes de prévention et de participation est mis en place pour préparer les milieux de travail à la mise en application du programme de prévention ou du plan d’action. Il introduit également des mécanismes de participation dans les milieux de travail comme :

1 2 3 4 76

Partager cet article

Cette page répond-elle à vos besoins?